Une femme, huit millions d’enfants

8Kids_VS_work

Publicités

3 réflexions au sujet de « Une femme, huit millions d’enfants »

  1. Exocet

    Votre tendance à ramener la femme au statut de simple génitrice me gêne. Qu’en est-il d’un homme qui n’a pas d’enfants ? Est-ce que vous le railleriez de la même manière ?

    Je connais quelqu’un qui a eu dix enfants. Résultat ? Elle est usée et épuisée, elle n’a pu s’occuper correctement d’aucun d’entre eux parce qu’elle n’avait ni le temps ni l’énérgie de le faire. Ils n’ont pas pu faire d’études, faute d’argent. Est-ce vraiment un idéal à poursuivre ?

    Au demeurant, si les gens avaient autrefois plus d’enfants, c’est aussi pour deux raisons majeures ;
    – la mortalité infantile était beaucoup plus élevée
    – il fallait de la main d’oeuvre pour travailler dans les champs, puisque la population était majoritairement rurale

    De façon générale les gens qui ont le moins d’enfants sont les plus éduqués. Si des gens raisonnables et intelligents choisissent de ne pas procréer à tout va, il y a certainement une raison à cela. Préférer la qualité à la quantité, par exemple.

  2. Kolia Karamazov Auteur de l’article

    Bonsoir Exocet,

    Je viens de me prendre sept ou huit Exocet dans la figure, vous comprendrez donc qu’il va me falloir un petit moment pour me remettre et vous répondre convenablement.
    En attendant, pourriez-vous me dire comment vous avez atterri sur mon site? Vous n’êtes bien entendu pas obligée de satisfaire ma curiosité, mais je crois que ça m’aiderait à vous répondre.

  3. Kolia Karamazov Auteur de l’article

    « Votre tendance à ramener la femme au statut de simple génitrice me gêne. Qu’en est-il d’un homme qui n’a pas d’enfants ? Est-ce que vous le railleriez de la même manière ? »

    Simple génitrice ? Avoir des enfants est tout sauf simple. C’est beaucoup moins simple que d’empiler des pièces mécaniques dans une usine pendant 30 ans. Etre mère est une expérience d’une richesse infinie, contrairement à toutes ces carrières, qui de plus en plus se résument à faire des choses répétitives et inutiles à longueur de journée.
    Un homme qui n’a pas d’enfant c’est différent, pour une raison simple : un homme n’est pas une femme et vice versa.

    « Je connais quelqu’un qui a eu dix enfants. Résultat ? Elle est usée et épuisée »

    On peut toujours trouver des exemples caricaturaux. C’est un peu comme si je vous disais qu’il est indispensable de manger pour vivre, et que vous me rétorquiez que vous connaissez quelqu’un, qui s’est empiffré de pizzas et de gâteaux à la crème pendant vingt ans, avant d’en mourir. Le fait qu’il y ait des obèses qui s’autodétruisent en se goinfrant, ne change rien au fait que les humains ont un besoin vital de nourriture.

    « De façon générale les gens qui ont le moins d’enfants sont les plus éduqués. »

    Ca devrait vous inquiéter en principe. Si les gens les plus intelligents et éduqués ont moins d’enfants, cela signifie qu’à terme la France sera submergée par les crétins analphabètes. Si les pays européens se sont développés et ont été des lieux plutôt agréables à vivre, c’est principalement parce que les populations européennes étaient en moyenne intelligentes et éduquées. Si vous aspirez à continuer à vivre dans une société fonctionnelle, vous devriez vous préoccuper de la faible fécondité des couples les plus intelligents et instruits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s