Une bonne raison d’avoir la nausée

Pour bien prendre la mesure de l’abjection à laquelle conduit le progressisme, il faut se rendre sur doctissimo.fr.
Il s’agit du temple francophone de la santé et du bien-être sur internet. C’est probablement l’un des sites les plus visités par les français (et surtout les françaises). Autant dire que son contenu nous donne une bonne idée de ce qu’est la France d’aujourd’hui.

(Avant d’aller plus loin, veuillez préparer vos sacs en papier ou vos bassines.)

Sur doctissimo.fr, chacun peut trouver son bonheur. Certaines pages sont destinées aux femmes qui attendent un enfant avec l’intention de le mettre au monde, d’autres à celles qui souhaitent interrompre leur grossesse. En principe la lectrice appartient à l’une ou l’autre de ces catégories et ne lit que les articles qui la concernent. Pour ma part, j’ai décidé de confronter les deux et je préfère vous avertir qu’il en résulte un mélange difficile à avaler.

D’un côté, la rubrique « IVG » présente l’avortement comme s’il s’agissait de se faire retirer une verrue plantaire ou un ongle incarné. J’ai recherché les mots « fœtus » et « enfant » dans la plupart des pages. « Enfant » apparaît de temps en temps, mais il n’est jamais question de celui qui va être éliminé. « Fœtus » n’apparaît pas, même dans la description de l’avortement chirurgical où il est question de l’aspiration du « contenu utérin ».
De l’autre côté, le dossier sur la grossesse permet de s’informer sur l’évolution du fœtus semaine par semaine. Je rappelle que depuis 2001, il est possible d’avorter en toute décontraction jusqu’à la fin de la douzième semaine. Voyons ce qu’on nous dit de celle qui précède :

« Pendant la 11e semaine de grossesse, le visage revêt une apparence véritablement humaine. Les yeux se rapprochent, les oreilles sont à leur place définitive, et tous les éléments de la face sont présents : yeux, nez, menton, bouche, lèvres… La tête représente encore près d’un tiers du corps. Votre bébé mesure maintenant plus de 8 cm et pèse près de 30 g.

Le squelette jusqu’alors constitué de cartilage voit l’apparition des premières cellules osseuses. Les os des bras et des jambes se solidifient et s’allongent, tout comme le bassin et les côtes. Les articulations sont plus nettes. La colonne vertébrale se développe. Les muscles et les nerfs permettent des mouvements primitifs. Les premiers poils apparaissent au niveau des sourcils et de la lèvre supérieure.

Les échanges entre la mère et le bébé via le cordon ombilical sont très intenses. La plupart des organes vitaux sont formés et fonctionnent. Son cerveau continue son développement à vitesse grand V. A ce stade très précoce, il est déjà capable de présenter des réflexes étonnants : il peut bailler, téter et avaler. »

Publicités

6 réflexions au sujet de « Une bonne raison d’avoir la nausée »

  1. Kolia Karamazov Auteur de l’article

    « Avec de telles capacités, je comprends que l’on puisse se passer de Dieu. »

    Bien vu, le sentiment de toute puissance rend Dieu superflu, il le transforme même en casse-pied de première.

    Le vouloir remplace le réel. N’existe pour le sujet que ce qu’il veux. Dans certains domaines ça marche bien. Par exemple, il suffit de vouloir une pizza hawaïenne sans oignon pour qu’elle arrive au bout de dix minutes. Mais les gens prenant l’habitude de voir leurs moindres caprices exaucés instantanément, ont tendance à pousser le bouchon un peu trop loin. Pour eux le monde n’est plus qu’un grand distributeur de boissons. Ils appuient sur les boutons au gré de leurs envies. Donnez-moi du « vivre ensemble sans tension », donnez-moi du « sexe récréatif sans MST et sans enfant », donnez-moi un « époux qui ne me contrarie jamais », etc.

  2. François (droite d'avant)

    « Ils appuient sur les boutons au gré de leurs envies. »
    Sauf que la machine ne répond pas toujours, et là, c’est le désespoir.
    Le jour où ils légaliseront l’euthanasie, ça va être un carnage. Tous les victimes du mal-être ambiant iront se faire piquouser en rangs serrés.
    Ce qui, si je n’essayais pas d’être vaguement chrétien, devrait finalement être le meilleur argument en faveur de l’euthanasie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s