Archives mensuelles : mai 2017

Marine Le Pen s’est-elle sabordée ?

Une hypothèse concernant la médiocre performance de Marine Le Pen lors du débat d’entre deux tours d’hier soir: il pourrait s’agir d’un acte manqué.

L’inconscient de Marine l’a conduit à se saborder parce qu’elle est terrorisée à l’idée d’être élue présidente.

Je me souviens, en 2007, plus le second tour approchait et plus Ségolène Royal avait une tête de constipée. Il était manifeste qu’elle était très mal à l’aise à l’idée d’une possible victoire. Quelques minutes après sa défaite, elle était rayonnante.

Il faudrait peut-être arrêter d’essayer d’élire des femmes à la présidence de la république française.

Publicités

Que signifie « penser printemps » ?

Macron invite les Français à « penser printemps ». On pourrait croire qu’il s’agit d’un slogan creux, lancé au hasard, mais je crois au contraire que cette formule en dit long sur l’aspiration fondamentale de l’électeur de Macron. Il veut que tout change sans que rien ne change. Il souhaite que les problèmes que connait la France soient résolus sans avoir à remettre en question son existence personnelle d’une quelconque façon.

C’est bien cela le printemps, un moment où tout s’améliore de soi-même. On ne change rien à nos habitudes, on ne fait pas d’effort particulier, on ne prend aucun risque et pourtant tout va mieux. Les jours rallongent, les températures augmentent, les oiseaux se remettent à chanter.

Il y a une France qui a envie de penser printemps. C’est une France qui veut croire que le terrorisme islamique s’apparente à un phénomène météorologique et qu’après la pluie, vient le beau temps. C’est une France qui tient à son confort, mais qui a oublié depuis longtemps que celui-ci ne pousse pas sur les arbres et qu’il n’est pas une donnée immuable de l’existence humaine.