Le déclin de l’occident illustré – L’architecture

Au cours du dernier siècle, l’enlaidissement ne s’est pas contenté de frapper les femmes et les automobiles. En fait il n’a rien épargné. En architecture par exemple, l’objectif de ces quatre-vingt dix dernières années, semble avoir été de donner à nos maisons l’aspect d’un local technique EDF. Les habitations contemporaines, dans lesquelles certains investissent des fortunes, sont à l’image de leurs propriétaires : vides, sans intérêts, laides.
Je vous invite, lorsque vous arpentez les rues, à faire attention aux immeubles et aux maisons. Dès qu’il s’agit de constructions un peu anciennes, elles sont agrémentées par des « petits plus » : un contour de fenêtre en pierre de taille, un encadrement de porte légèrement décoré, un pilier de soutènement sculpté, une balustrade en fer forgé, etc. En revanche, à mesure que l’on déporte son attention sur les constructions plus récentes, on voit ces éléments de décor disparaître pour laisser place au néant. Ca donne des pavillons dont la seule différence avec un blockhaus du mur de l’Atlantique, est qu’ils ne résisteraient pas à une bombe de cinq cent kilos. Tant mieux !
Précisons que les nouvelles tendances architecturales posent un certain nombre de problèmes. Nombreux sont ceux qui ont reculé leur voiture jusque dans leur salon parce qu’ils avaient confondu leur maison et leur garage. On parle aussi de tagueurs qui ont eu des ennuis : ils croyaient s’en prendre à un local poubelle, quand ils « salissaient » le mur d’une villa à 650 000€.

Place au diaporama. Comme d’habitude, la date est précisée pour chaque image.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le déclin de l’occident illustré – L’architecture »

  1. François (droite d'avant)

    Cher Kolia,
    J’avais pris quelque retard dans la lecture de mes blogs favoris, je viens donc d’effectuer une longue remontée de vos 10 derniers articles.
    L’architecture est un excellent signe pour voir l’apogée d’une civilisation.
    Beaucoup de châteaux du 17è-18è siècle ont été bâtis sur un élément du 13è siècle. Ainsi le château de Versailles par exemple. Et ces palais n’ont pas été construits pour durer, tant les gens de l’époque pensaient que leurs descendants, deux siècles après, rebâtiraient beaucoup mieux au même endroit.
    Depuis le 18è, on ne détruit plus rien, on sauvegarde, on préserve, on patrimoine.
    Nous avons passé le col, et nous sommes dans la descente.

  2. Ping : Déclinologie – Intermède musical | Kolia Karamazov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s